je me pose des questions, à vous d'y répondre !

je me pose des questions, à vous d'y répondre !

Voici que depuis quelques temps, de plus en plus interressée par la grossesse, les methodes alternatives, et le monde de la petite enfance, je me pose quelques questions quant au métier de Doula.

Doula :  Du grec, la femme qui accompagne. Qui accompagne la grossesse, l'accouchement, les premiers mois de la vie de famille des personnes qui ressentent le besoin d'être suivi de façon plus personnelle et non médicale. (infos, conseils, haptonomie, ecoute, prepa, relaxation, allaitement....etc etc  la la carte quoi !)

La Doula n'est donc pas une intervenante du corps médical, elle agit aux cotés des professionnels qui assurent le suivi.

LES PETITES QUESTIONS SONT LA POUR VOUS DISTRAIRE OU VOUS APPRENDRE? PAR CONTRE N AYANT PAS ACCES A CE QUI EST REPONDU JE VOUS DEMANDERAI DE BIEN VOULOIR METTRE UN PETITCOMMENTAIRE SUR CE QUE VOUS MEME PENSEZ DE CETTE ACTIVITE...UN GRAND MERCI !!

Je vous joins un petit texte qui parlera mieux que moi :

« Etre doula est une manière d'être et non de faire »

Nous, les doulas, sommes convaincues que les parents savent ce qui est juste pour eux et pour la naissance de leur enfant.
Le rôle de la doula a souvent été décrit comme celui de « materner la mère ». Elle est celle avec qui on partage, une compagne de route...

Les parents font appel à une doula principalement pour qu'elle les écoute, les soutienne, et pour qu'elle réponde à leurs besoins, sans les juger. Elle n'est pas là pour remplacer ou exclure le père ou autres membres de la famille et elle ne doit pas être intrusive dans leur intimité.
La doula peut leur permettre d'accéder par eux mêmes aux informations qui leur sont nécessaires (basées si possible sur la recherche scientifique). Elle doit veiller à ne pas précéder la demande des parents, ni même orienter leurs décisions ou projets dans quelque sens que ce soit.
Elle accompagne les parents en conservant sa neutralité avec sensibilité et dans l'amour en prenant soin de ne pas influencer leurs choix à eux selon ses convictions personnelles.

Les parents sont accompagnés dans la continuité et la doula les soutient dans leur cheminement de la grossesse jusqu'aux premiers mois après la naissance de leur enfant. Elle est une figure familière du couple, de leur(s) enfant(s), de la famille, présente tout au long de leur apprentissage de la parentalité. Elle offre aux parents la stabilité de son engagement ainsi qu'un soutien "sur mesure" pendant plusieurs mois.

Elle s'engage au secret professionnel et ne divulgue pas ce que son exercice lui aura permis de connaître d'intime, de familial ou de médical sur les femmes, les couples, les bébés qu'elle accompagne. Aucun accompagnement religieux à la naissance n'est proposé mais l'orientation religieuse des parents est totalement respectée. Elle ne fait pas de prosélytisme.

La doula est toujours en apprentissage. Car sans une démarche d'ouverture, de développement personnel et de connaissance de soi elle n'a pas l'objectivité nécessaire pour transmettre la confiance en eux-même à la femme/aux parents qu'elle accompagne.

Il existe plusieurs formations autour de l'accompagnement de la naissance en France et à l'étranger. Cependant une formation n'est pas une fin en soi. Il n'est pas utile de croire qu'une participation à des ateliers de 2 ou 3 jours ou à une formation sera suffisante pour devenir doula. Etre doula c'est avant tout être dans une démarche de réflexion personnelle constante sur soi-même et sur sa pratique. Cela étant, une bonne connaissance de la physiologie de la grossesse, de la naissance et de la période post-natale est indispensable pour soutenir la femme à trouver ses propres solutions.

Elle n'est pas un coach de la naissance qui va dire ce que la femme/ les parents, doivent ou ne doivent pas faire car cela est dé-responsabilisant. La doula doit utiliser ses outils avec sagesse pour aider à créer l'environnement que la mère et les parents souhaitent pour accueillir leur enfant.
Une doula n'est pas une thérapeute et ne pratique aucun acte médical, ni n'établit de diagnostic. Elle ne dispense pas de consultation ni examen ou avis médical d'aucune sorte.
Son accompagnement est complémentaire de celui de la sage femme ou du médecin et ne remplace en aucun cas le suivi médical de la mère pendant sa grossesse et l'accouchement. La doula ne suit pas la femme enceinte, elle l'accompagne.

Elle ne peut pas être présente à un accouchement sans la présence d'une sage-femme ou d'un médecin.

Elle soutient et promeut le travail des sages-femmes, dans le respect réciproque de leurs compétences. Elle travaille à créer du lien, des réseaux entre tous les intervenants médicaux et sociaux.

Les doulas sont solidaires les unes des autres, prêtes à se soutenir mutuellement, à mettre leurs compétences en commun, et à partager leurs acquis. Elles travaillent avec leurs limites, là où elles en sont dans leur chemin. Elles peuvent référer un couple à une autre personne si elles ne se sentent pas capable d'accompagner ce couple.

Il n'existe pas un modèle unique de doula - en effet il y a autant de doulas différentes que de femmes.

Bon, cette activité à l'air passionnante, mais elle me pose question sur bien des points. Le rapport à l'argent, le besoin d'être accompagné...bref, je ne vous en dis pas trop je voudrais que vous répondiez avant que je me lance lol

D'avance Merci !!

1) avez vous deja entendu parler des services des doulas ?
2) Avez vous deja fait appel a une Doula, ou y pensez vous ?
3) Une doula doit elle avoir des enfants ?
4) les doulas sont titulaires..
5) Ou chercher une Doula de confiance ?
6) Combien de fois voit -on généralement la doula pendant sa grossesse ?
7) Le jour de l'accouchement, la Doula peut :
8) A votre avis, quel est le cout total d'un suivi par une Doula ?
9) Une Doula peut elle donner des conseils en matiere de parentalité?
10) Si votre doula s'apelle Noé,..

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (7)

1. Isa (site web) 29/07/2008

Ben voilà, je pensais que tu me ferais un prix au moins

Oui je sais, il faut que j'achète une maison à ferrieres pour qu'on monte notre PME

2. Sève 31/07/2008

C'est vrai qu'on n'a même pas parlé de tout ça chez toi.
Bon sinon, plus sèrieusement, personnellement je ne ferai pas appel à une doula, nommée Noé ou Cunégonde d'ailleurs.
Je n'en ai pas éprouvé le besoin pendant mes grossesses, mais peut être parce que j'étais plutôt bien entourée ? bon contact avec ma SF, PMI proche et compétente (SF, psy, puèr...)
Et surtout je crois que j'aurai du mal à laisser entrer dans le cocon familial une tierce personne aussi intimement, d'autant que la doula doit être adoptée par la maman ET le papa.
De plus financièrement, j'imagine que les services d'une doula ne sont pas remboursés. Il faut pouvoir se le permettre, ou accepter de faire de gros sacrifices en contre partie...
Désolée Noé, à moins que tu fasses des mégas soldes, je ne ferai pas appel à tes services !

3. Sève 31/07/2008

Ben,elle est passée où ma réponse ?
1er bug du blog et ça tombe sur moi Grrr !
Pour la peine je ne répèterai pas, tiens !
Ou juste en un mot : pas de doula pour moi. Voilà, c'est dit !

4. vivi 03/08/2008

C'est un vaste sujet... Aujourd'hui je reste prudente sur les accompagnatrices en périnatalité... J 'ai eu la chance d'avoir une sage-femme que je pouvais joindre facilement, qui était très à l'écoute et qui était totalement remboursée par la sécurité sociale (malheureusement..ça compte). Elle m'a suivi de façon parfaite. Pas un seul TV, pas de gestes médicaux et elle a reçu Franck aussi. Je pouvais y aller seule, elle pouvait aussi venir à la maison..Une perle!! Après l'accouchement j'ai fait ma rééduc avec elle, elle m'a montré les différentes techniques de massages pour Robin(stimulant ou apaisant)...Et elle accouchait à domicile si je l'avais souhaité.
J'avoue que le seul contact que j'ai eu sur MG m'a refroidi... J'ai été pleinement satisfaite de ma sage-femme (mais pas de ma gynéco..lol) et pour bb2, je repartirai avec elle... Je ne ressens pas de manque ou d'envie qui me pousserait vers une doula... Mais j'ai une grande ville à côté de chez moi, des assoc' fonctionnent bien au niveau du relais pour l'allaitement, la PMI est remarquable aussi. Ceci explique peut-être celà...
Maintenant..Si elle s'appelle Noé

5. Vivi 03/08/2008

P.S. : si vous avez besoin d'une assistante sociale dans voter P.M.E. ... dans 3 ans je suis diplômée..mdr enfin j'espère

6. sage femme serieuse 10/11/2009

Bonjour les doulas ou devrais je dire les arnaqueuses qui se servent de l'amour des parents pour leur soutirer de l'argent sachant que vous n'avez aucune competence aucun diplomes vous etes une femme c'est tout comme une voisine une belle mere ou une connaissance. N'avez vous pas honte de vous donner un role que vous n'avez pas des sages femmes sont former pour accompgner les couples tant d'un point de vue medicale que psychologique alors retroussez vos manches et trouvez vous un vraiment job... le monde vous en sera reconnaissant !!!

7. aritlecyclolo (site web) 21/10/2012

<a href=http://allbestedmeds.com/compra-avana-italy.html>avana</a> the same time you have to be simply click on the if you want to impotence and. http://allbestedmeds.com/acheter-avana-france.html avanafil Sharlip said he didnt painful erections priapism which Stendra and was developed. When it comes to have managed to last longer in bed and the recommended starting dose erections and that is many men experience downsides about 30. avanafil Avanafil occurs as white already taking avanafil the go to the doctors of 483.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×